Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Transferts» Cavani vaut-il vraiment 63 M€ ?» Lecture d'une news



Cavani vaut-il vraiment 63 M€ ?

Rédigé Le 09 juillet 2013, 0h37 par Loic

Edinson Cavani est-il plus fort que Neymar ? La question mérite d’être posée quand on compare le prix des deux joueurs. Le prodige brésilien (21 ans) a signé au FC Barcelone pour 57 M€.

Pour s’attacher les services du buteur uruguayen, le PSG va verser 64 M€. Evidemment, la valeur d’un joueur ne se mesure pas seulement à un prix d’achat. Cependant, dans une économie du football plutôt en crise, le montant du transfert de l’Uruguayen interpelle. Vaut-il vraiment autant ? « C’est un débat sans fin qui peut vite tourner à la discussion de comptoir, sourit l’agent de joueurs Bruno Satin. Il faut juste savoir que la clause libératoire à plus de 63 M€ avait été fixée par Naples après une revalorisation salariale du joueur. Si elle avait été de 50 M€, le PSG aurait payé 50 et Cavani ne serait pas moins bon ».

Franck Belhassen, agent notamment de Zoumana Camara, est encore plus direct. « Un Picasso vaut-il 80 ou 100 M€ ? Je ne sais pas. La réalité est simple : si le PSG a payé ce prix pour Cavani, c’est qu’il les vaut. Les buteurs de son niveau sont rares et donc chers. En Europe, seuls trois ou quatre clubs ont désormais les moyens de s’offrir un tel joueur. Je me réjouis que le PSG amène un nouveau footballeur de classe mondiale en L1 ». Frédéric Guerra, qui gère notamment les intérêts des Lyonnais Gonalons ou Grenier, prend un peu plus de recul. « Avec des joueurs sud-américains, analyse-t-il, les prix sont toujours plus élevés, car le club vendeur n’est pas le seul propriétaire. Il y a aussi des sociétés qui en possèdent un certain pourcentage. Et chacun veut sa part du gâteau ».

Pour Guerra, le contexte particulier de la L1 a joué. « Le PSG aurait pu négocier, mais il y a aussi une part d’ego à dire qu’on a battu le record du plus gros transfert. Monaco l’avait récupéré avec les 60 M€ versés pour Falcao. C’est comme ces milliardaires qui veulent un yacht plus grand de 3m que leurs concurrents, juste pour dire qu’ils sont les plus forts ». Pour Frédéric Bolotny, économiste du sport, « le PSG a payé un prix hors-marché. Mais cet achat sert aussi à la communication de l’Etat du Qatar et réamorce la pompe enclenchée avec la signature d’Ibrahimovic et bloquée par la longue recherche d’un coach. Les Qatariens n’ont pas jeté leur argent par les fenêtres. C’est d’abord un choix sportif. Ensuite, une différence de quelques millions d’euros par rapport au marché ne pouvait être un problème pour eux ».

Source : Le Parisien

Cavani
Mercato

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter