Chargement...


Ancelotti ne pensera à Barcelone qu'après Montpellier

Rédigé Le 29 mars 2013, 13h37 par Loic

Carlo Ancelotti a assuré ne pas penser au quart de finale de mardi face au Barça. Seul le match contre Montpellier le préoccupe pour le moment.

Carlo Ancelotti, comment avez-vous accueilli la réduction de peine pour Zlatan Ibrahimovic, qui pourra donc jouer le match aller face au Barça ?
C’est une bonne nouvelle car ce sera très important de pouvoir compter sur un joueur d’expérience et de caractère comme Ibrahimovic.

Vous avez perdu quatre des cinq derniers matchs de championnat qui précédaient un match de Ligue des Champions. Comment expliquez-vous cette statistique ?
C’est un problème d’expérience et d’attitude. C’est vrai que nous avons perdu quatre matchs sur huit, mais nous en avons aussi gagné quatre. J’espère que ce sera le cas demain (vendredi) encore. L’ambiance est bonne, les joueurs sont focalisés sur ce rendez-vous et tout le monde sait très bien combien ce rendez-vous est important. J’espère que ce sera un bon match demain.

La presse espagnole accuse les internationaux français du PSG d’avoir donné des coups aux Barcelonais de l’équipe d’Espagne. Qu’en pensez-vous ?
Le match France-Espagne était un match important pour le classement, donc c’est normal qu’on ait vu quelques tacles sur le terrain, mais rien de particulier.

Songez-vous d’ores et déjà à mettre en place face au Barça un dispositif semblable à celui qui a réussi au Real Madrid lors des deux derniers Clasicos ?
Nous ne sommes pas le Real Madrid, nous avons des caractéristiques différentes. Je n’ai pas encore pensé à quel type de stratégie je vais utiliser contre Barcelone, car cela fait quinze jours que je suis focalisé sur le match de Montpellier.

Comment faites-vous pour que vos joueurs n’aient pas déjà la tête à Barcelone ?
Nous sommes en course sur plusieurs tableaux et tous les matchs sont importants. Et pour bien préparer les matchs, il ne faut pas penser à autre chose. Aujourd’hui, on pense à Montpellier et à la bataille qui nous attend. Nous aurons ensuite quatre jours pour préparer le match suivant, et c’est suffisant. Je comprends que tout le monde soit excité par ce match, c’est normal. Mais pour nous, il y a d’abord Montpellier, et il y aura ensuite Barcelone. Nous devons donner notre meilleur à chaque match, et pour ça, nous ne pouvons pas nous permettre de penser au match suivant.

« Ça aurait été difficile aussi pour Lavezzi de jouer samedi »

René Girard a déclaré que vous aviez parlé de ce PSG-Barcelone lors d’un récent séminaire entre les entraîneurs de L1…
Je vous assure que je n’ai pas pensé ni parlé de Barcelone. En plus, tout le monde connaît cette équipe, et ce n’est pas difficile de mettre en place une stratégie contre Barcelone. C’est pour ça que quatre jours, c’est largement suffisant. Un match similaire à celui de la France face à l’Espagne ? Ce sera un tout autre match, avec d’autres joueurs, car l’Espagne n’est pas Barcelone.

Ce match contre Montpellier peut-être être décisif pour le titre ?
Tous les matchs peuvent être déterminants pour la saison, je l’ai déjà dit. Demain (vendredi), ce sera un match important pour nous. Montpellier ne lutte pas pour le titre, mais c’est une bonne équipe, dangereuse, qui reste sur de bons résultats ces derniers temps. Ils ont perdu des points en début de saison car je pense que la Ligue des Champions a enlevé beaucoup d’énergie à cette équipe. Mais Montpellier reste une équipe dangereuse, avec une bonne organisation et de bons joueurs.

Craignez-vous un match difficile sur le plan physique ?
Je ne sais pas. Notre objectif est de mettre de l’intensité, car je pense que ce sera la clé pour gagner le match.

Auriez-vous préféré affronter Montpellier samedi ?
Le calendrier n’est pas si mal. C’est juste dommage qu’on ne puisse pas utiliser Lavezzi. Mais ça aurait été difficile aussi pour Lavezzi de jouer samedi. Il est rentré aujourd’hui (jeudi) après un match disputé à 3 000 mètres d’altitude. Ce n’aurait pas été possible pour lui d’être prêt à jouer un match deux jours plus tard.

Doit-on s’attendre à beaucoup de cartons ?
Jamais les joueurs ne se disent avant un match qu’ils vont jouer le match avec agressivité. Je pense que c’est pareil pour Montpellier. C’est important que le match soit correct et que les joueurs aient une bonne attitude.

« Je n’ai pas compris la polémique autour du séjour de Beckham en Chine »

Selon vous, pourquoi Mamadou Sakho n’a-t-il été que remplaçant face à l’Espagne ?
Je pense que Didier Deschamps a mis en place une rotation, car Sakho avait joué et avait été très bon contre la Géorgie. Koscielny est également un très bon défenseur. Il possède des caractéristiques différentes que Sakho. Sakho pense qu’il est n°3 au PSG ? S’il pense ça, j’en suis désolé car ce n’est pas vrai. Sakho a joué 24 matchs dans la saison, Alex a joué 24 matchs aussi et Thiago Silva également. Thiago Silva a été blessé mais ils ont fait chacun 24 matchs.

Quel est votre sentiment sur le séjour en Chine de David Beckham ?
S’il est allé en Chine, c’est parce que tout le monde était d’accord pour qu’il y aille. Il n’y a pas de problème. Ni pour moi, ni pour le club, ni pour les joueurs. J’étais moi aussi d’accord. Je n’ai pas compris la polémique provoquée par son séjour. Il avait des engagements pris avant la signature au PSG. Certains ont eu des jours de vacances, lui est allé en Chine. Il n’a pas eu de vacances, comme j’ai pu le lire, il a juste eu un jour de repos en plus par rapport aux autres joueurs restés ici. Ils ont eu trois jours, lui quatre.

Aimeriez-vous que David Beckham prolonge son contrat au PSG ?
Moi, j’aimerais beaucoup que Beckham prolonge, mais une fois de plus, c’est une décision que doit prendre le joueur en accord avec le club. Mais moi, je suis d’accord.

La blessure de Thiago Motta peut-elle venir d’une volonté de sa part d’avoir voulu forcer ?
Non, il n’a pas forcé. Il s’est blessé contre Valence et peut-être que contre Valence, nous avons forcé pour le maintenir en place. Il a eu un problème à un mollet. C’est un problème complètement différent. Il n’a pas forcé, il a passé un scanner vendredi dernier, tout allait bien et il a commencé à travailler avec l’équipe lundi. Il a participé à tous les exercices, au travail de résistance, de force et de vitesse. Et aujourd’hui (jeudi), il a eu un problème à l’adducteur droit à la fin de l’entraînement. Il sera peut-être disponible pour le match retour.

Sa saison marquée par les blessures lui met-elle d’ores et déjà davantage de pression qu’à d’autres joueurs pour la saison prochaine ?
Nous avons le temps de penser à la saison prochaine. Dans le calme. Il a commencé l’année avec une blessure en équipe nationale et il a eu ensuite beaucoup de problèmes. Nous avons pratiquement dû faire sans lui pendant toute la saison. C’est une année de malchance pour lui.

Source : Foot365

Ancelotti

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter