Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Sessegnon : «Il n’y a pas de crise»» Lecture d'une news



Sessegnon : «Il n’y a pas de crise»

Rédigé Le 02 novembre 2008, 12h14 par Loic

Sessegnon : «Il n’y a pas de crise» Après la seconde défaite consécutive du PSG, le milieu de terrain du PSG Stéphane Sessegnon a dénoncé le « manque de caractère » et appelle à la remobilisation dimanche prochain face à Lille au Parc des Princes.

Comment expliquez-vous cette défaite ?
Nous sommes tombés sur une bonne équipe de Nice, qui en voulait plus que nous en première mi-temps. En deuxième période, on a essayé de revenir au score, mais c’était difficile, car les Niçois ont bien défendu.

Paul Le Guen vous a-t-il secoué à la pause ?
C’est normal. Il y a eu un discours de remobilisation parce qu’il fallait réagir. Quand on voit une équipe comme la nôtre qui joue comme ce soir (hier) à Nice, sans beaucoup de caractère et d’envie… C’est un peu déplaisant parce que notre force a toujours été le mental, le collectif, et on a manqué de caractère en première mi-temps. Donc, l’entraîneur nous a un peu « bougés » à la pause, afin de nous remettre sur le bon chemin. Il était dans son droit de faire un discours un peu musclé.

Etes-vous inquiet pour la suite ?
Non. C’est vrai que nous avons enchaîné deux défaites consécutives en championnat et, quand on a des ambitions, on peut se poser des questions, mais il ne faut pas s’inquiéter. Il n’y a pas de crise et il faut plutôt se remobiliser pour les prochains matchs. Le championnat est avancé et on arrive à des moments clés. Il va falloir se remettre dedans tout de suite.

Justement, quelles sont vos ambitions dorénavant ?
Elles n’ont pas changé. On veut toujours jouer le haut du classement, même si, aujourd’hui, on est un peu en dessous de nos espérances. Mais le championnat est encore long. Nous étions à un tournant, il ne faut pas craquer maintenant. Je pense qu’il faut plutôt se remettre en question et déjà penser à la réception de Lille, qui sera encore un match décisif au Parc des Princes, oú on a un peu de mal depuis le début de saison.

Comment expliquez-vous la différence entre le match à Marseille et les deux qui ont suivi ?
Le match contre Marseille est une rencontre particulière, même si on ne s’était pas spécialement focalisés sur ce déplacement au Vélodrome. C’est vrai que contre Toulouse et Nice, on a faibli, mais je crois qu’il n’y a pas vraiment d’explication. On n’a, tout simplement, pas été bons sur ces deux matchs. Maintenant, il faut penser à autre chose et travailler.

Source : Le Parisien

Sessegnon

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 19 visiteurs en ligne - Remonter