Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Ibrahimovic à coeur ouvert» Lecture d'une news



Ibrahimovic à coeur ouvert

Rédigé Le 30 janvier 2013, 12h59 par Loic

En marge de la sortie de sa biographie « Moi Zlatan », l'attaquant du PSG est revenu sur ses six premiers mois à Paris et sur son nouveau statut d'icône en France.

Zlatan Ibrahimovic, comment vous sentez-vous à Paris ? Etes-vous heureux après quelques mois passés ici ?
Je suis bien installé, c’est une ville sympa. Cela ne fait que six mois que je suis là donc je n’ai pas encore fait le tour. J’ai déjà disputé pas mal de matchs avec ma nouvelle équipe et tout se passe bien. Nous avons réalisé une bonne première partie de championnat. Maintenant, nous ne sommes qu’à la mi-temps de la saison et la deuxième partie sera décisive. C’est un moment important de la saison oú nous devons continuer à être bon et à imposer notre rythme. C’est positif.

Avez-vous eu le temps de visiter Paris ? En quoi est-ce différent de Milan par exemple ?
Cela n’a rien à voir. Ici, vous avez la Tour Eiffel, la Concorde, tellement de grands monuments et la langue est différente. Même le football est complètement différent. Le jeu n’a rien à voir avec celui de Barcelone ou de Milan mais on en tire forcément une expérience particulière. C’est pourquoi je suis là.

Depuis votre arrivée en France, vous êtes devenu un véritable phénomène de société. Même votre prénom s’est transformé en un verbe : « Zlataner ». Est-ce important pour vous d’être idolâtré à ce point ?
Cela ne vient pas de moi. Je suis simplement un joueur de football et ce sont les gens autour qui créent ce personnage. Je suis au top niveau depuis longtemps et les supporters m’aiment partout oú je passe. Tout cela semble anormal pour tous les gens qui ne me connaissent pas mais pour les gens qui m’entourent, je suis toujours le même.

Quels sont les plus sérieux concurrents du PSG en France et en Europe ?
En France, ce sont Lyon et Marseille. Ils sont au top et nous donnent du fil à retordre mais c’est normal. Ce sont souvent ces équipes-là qui sont en tête chaque saison. Mais, c’est mieux comme ça car si nous avions trop d’avance sur le deuxième et le troisième, nous aurions tendance à nous relâcher. Là, ce n’est pas permis. Du coup, nous devons rester concentré sur nos objectifs et continuer à gagner. Après, en Europe, je dirais que toutes les équipes sont dangereuses car on ne doit pas sous-estimer la moindre formation. Tout est possible en football.

« Nenê était un super joueur, il a fait du super boulot ici à Paris »

Dans votre livre, vous relatez votre relation particulière avec Mino (Raiola, son agent). Pouvez-nous nous expliquer pourquoi ?
Mino (Raiola), je le connais depuis que je suis à l’Ajax. La première fois que je l’ai rencontré, le feeling a été instantané. Nous avons partagé tellement d’aventures ensemble, des bonnes comme des mauvaises mais c’est normal. C’est un super mec.

Quels sont vos objectifs pour cette saison avec le PSG ?
Je vais tout faire pour tout gagner, même si nous avons été éliminés d’une Coupe déjà. Il y a encore plein de trophées à remporter. Nous travaillons dur pour y parvenir et je pense que nous avons une chance unique de gagner des titres cette saison. Voyons ce qu’il va se passer mais j’ai hâte…

Vous avez pris le numéro 10 qui appartenait à Nenê auparavant. Regrettez-vous son départ ?
Je pense que Nenê était un super joueur, il a fait du super boulot ici à Paris. Il était très aimé par les supporters et le groupe. Effectivement, c’est donc un manque pour le PSG. Mais maintenant qu’il est parti, nous devons croire à toutes les qualités qui restent dans le groupe. On doit lui souhaiter bonne chance pour la suite en espérant qu’il apporte autant à son nouveau club qu’il a apporté à Paris. Mais j’en suis persuadé.

Trouvez-vous « too much » le battage médiatique fait autour de vous ?
Pour moi, je continue de vivre ma vie comme avant. Tout ce qui se passe autour reste loin de moi. Ma vie reste assez simple vous savez. C’est parce j’ai représenté de grandes équipes comme la Juventus, l’Inter, Barcelone ou Milan que j’ai attiré les médias. C’est le lot de chaque grand joueur dans les grandes équipes. Pour moi, tout est normal, j’y suis habitué. C’est pour vous que tout cela est nouveau.

Source : Football365

Ibrahimovic

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 20 visiteurs en ligne - Remonter