Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Match» Gillot : «Le PSG, c'est au-dessus»» Lecture d'une news



Gillot : «Le PSG, c'est au-dessus»

Rédigé Le 18 janvier 2013, 22h42 par Loic

L'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Francis Gillot a évoqué le match face au PSG, ce dimanche à 21 heures.

Quelles sont les armes de Bordeaux pour gagner contre Paris ?
Les habituelles. C'est sûr que si on ne fait pas un bon match, on ne gagnera pas, c'est une certitude. Il faut que l'on soit à 110 % et que eux aient des petits problèmes, peut-être un expulsé, cela nous arrangerait aussi, et qu'ils soient moins bons que ce qu'ils sont capables de faire. Il faut beaucoup de conditions pour gagner ce match, mais c'est possible évidemment. Paris, c'est vraiment la grosse équipe européenne. Au niveau français, c'est au-dessus et au niveau européen, je suis sûr qu'elle va aller très loin dans la compétition. Si on est capable de battre cette équipe, c'est que l'on aura fait un grand match.

Pourtant, Paris ne domine pas outrageusement la L1...
Non, bien sûr, parce qu'ils n'ont pas fait un démarrage tonitruant, ils ont tâtonné en commençant par trois nuls. Après, il y a eu un mal de confiance, ça s'est enchaîné comme ça. Mais depuis quelques temps, ils ont récupéré des joueurs, ils ont un style d'équipe et un système de jeu qui leur permettent d'aller mieux, à part le match contre Ajaccio oú ils ont eu du mal à redémarrer l'année. Sur cette fin de saison, je pense qu'ils vont se détacher, c'est ce que je ressens.

L'intensité sera-t-elle la même dimanche que lors du match aller ?
On ne peut pas savoir, ils ont Lavezzi qui n'était pas là, c'est un joueur de profondeur, ils ont Lucas qui est arrivé qui est un joueur de profondeur, Ménez ne jouait pas à l'aller. Autant, à l'aller, ils n'avaient pas eu de profondeur, cela nous avait arrangé autant là, ils ont des joueurs capables d'aller très très vite, cela peut nous gêner évidemment.

« Ils ont tellement de possibilités »

Est-ce qu'avoir la possession contre Paris est prendre un gros risque ?
Bien sûr. On a vu à Valenciennes que Paris était capable de mettre des buts en contre. Après, si on n'attaque pas en nombre, à quatre ou cinq, on a aucune chance de marquer car derrière, ils sont solides mais si on le fait, on s'expose à des contres meurtriers. Il faut trouver cet équilibre qui sera fragile, bien jouer les techniques défensives, les 2 contre 2, les 3 contre 3 pour éviter de se mettre en danger. Quand on joue contre des équipes avec des attaquants aussi rapides et talentueux, il faut être très concentré et ne pas faire d'erreurs de placement.

En tant qu'entraîneur, c'est plus facile de préparer un match contre Paris ou une autre équipe ?
Oui et Non. Non, car on a plus de chance de perdre et pour un entraîneur, c'est toujours gênant. Et oui, parce qu'on essaye de trouver les armes pour les embêter. Il y a du pour et du contre. Aujourd'hui, quand on prépare Paris, ils ont tellement de possibilité de faire l'équipe qu'on ne sait jamais sur quelle équipe on va tomber, c'est une difficulté pour un entraîneur.

Source : France Foot

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter