Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Les Qatariens multiplient les contacts» Lecture d'une news



Les Qatariens multiplient les contacts

Rédigé Le 04 decembre 2012, 13h21 par Loic

La possibilité de voir Arsène Wenger débarquer au PSG, à moyen terme, a pris de l’épaisseur en fin de semaine dernière. Avant même la défaite à Nice (1-2), des émissaires du cheikh Tamim bin Hamad al-Thani — le propriétaire du PSG — ont rencontré le manageur d’Arsenal au Royal Monceau, un palace des beaux quartiers de la capitale.

C’était déjà au dernier étage de ce luxueux hôtel, dont ils sont propriétaires, que les Qatariens avaient sondé l’entraîneur français avant l’été 2011. A cette époque-là, en plein rachat du PSG à Colony Capital, le cheikh Tamim et ses proches avaient fait de l’Alsacien leur priorité pour endosser le rôle de directeur sportif. Wenger avait décliné l’offre et les Qatariens avaient jeté leur dévolu sur Leonardo, contacté à la mi-juin 2011.

Mourinho, le premier choix

Evidemment, l’affaire est loin d’être conclue. D’abord parce que Carlo Ancelotti n’est pas définitivement condamné. Mais aussi parce qu’entre-temps, les propriétaires du PSG ont aussi établi le contact avec José Mourinho, l’entraîneur portugais du Real Madrid. Aujourd’hui, ce dernier fait figure de premier choix. Interrogé hier sur l’éventualité de rejoindre Paris l’été prochain, le coach des Merengue a esquivé : « Je ne pense à Paris que comme un adversaire potentiel pour la Ligue des champions. » Le matin même, le quotidien Marca assurait que Mourinho ne serait plus l’entraîneur du Real la saison prochaine.

Wenger, un vieux rêve

La jonction entre le Portugais et Paris pourrait alors s’effectuer. En cas d’échec, la piste Wenger pourrait être réactivée. Le profil du manageur des Gunners fait rêver depuis longtemps les nouveaux propriétaires du club de la capitale. Son expérience du haut niveau, acquise depuis plus de seize ans à la tête d’Arsenal, ses réseaux de recrutement, sa connaissance de la Ligue 1 figurent parmi les atouts dont jouit l’intéressé aux yeux des dirigeants du Golfe. Son caractère francophone également. Comme pour l’attaquant, lorsqu’ils avaient activé plusieurs pistes avant de recruter Ibrahimovic, les responsables du richissime Etat du Golfe n’hésitent pas multiplier les connexions. Dans l’entourage de Wenger, on dément tout contact récent.

Mais le coach français, consultant pour Al-Jazira Sport, entretient des relations étroites avec les dirigeants qatariens. Pour l’instant, le manageur des Gunners ne serait pas chaud pour migrer à Paris, essentiellement pour des raisons familiales. Mais comme pour Carlo Ancelotti, son avenir à la tête d’Arsenal oú il vit son pire début de saison (10e après 15 journées) n’a jamais semblé aussi fragile. De là à envisager un retour dans l’Hexagone à moyen terme… on ne peut plus totalement l’exclure.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 27 visiteurs en ligne - Remonter