Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Match» Sirigu : «J’ai juste fait mon travail»» Lecture d'une news



Sirigu : «J’ai juste fait mon travail»

Rédigé Le 21 octobre 2012, 23h51 par Loic

Le PSG, qui a battu Reims 1 à 0 samedi au Parc des Princes, peut remercier Salvatore Sirigu, le gardien de but italien, qui a stoppé un penalty Rémois. En italien, Salvatore signifie sauveur. Mais le portier italien refuse toutefois l’étiquette de héros.

Avez-vous l’impression d’avoir endossé l’habit du sauveur ?
Mais non, pourquoi ? J’ai juste fait mon travail. On ne sait pas si ça change le cours du match. Même si on avait été mené 1-0, qui vous dit qu’on n’aurait pas gagné 2-1 à la fin ? Et il ne faut pas en vouloir à Grégory (Van der Wiel) sur sa main car cela arrive dans le foot. Ce n’est la faute de personne. Et un penalty, c’est d’abord une loterie. J’avais décidé de partir à droite et ça a marché.

Cette victoire a quand même été compliquée à obtenir…
C’est vrai. En première mi-temps notamment, on a bien vu qu’il y avait de la fatigue dans l’équipe. De ce point de vue, la trêve internationale ne nous a pas forcément fait que du bien. Beaucoup de joueurs sont partis dans tous les coins du monde avec leur sélection. Pour le coach, il est compliqué de travailler avec un groupe réduit de moitié. Et pendant que nous voyageons, nos adversaires restent chez eux pour se préparer et aussi se reposer.

Vous cherchez des excuses ?
Je ne me plains pas. C’est une réalité. Au haut niveau, c’est la loi mais à Paris, c’est la première fois que cela arrive et, en plus, avec pas mal de joueurs qui n’étaient pas sélectionnés avant. Forcément, il faut une période d’adaptation.

Est-ce la seule explication ?
Non, car il faut reconnaître que cette équipe de Reims était bien organisée en défense et que ses joueurs allaient très vite en contre-attaque.

Le changement tactique avec le passage de Thiago Silva au milieu a-t-il mis du temps à être assimilé ?
Non car, pour moi, Thiago Silva a hyper bien joué dans un rôle inhabituel pour lui. Je trouve qu’il l’a même très bien interprété! Le truc, c’est vraiment qu’on a payé nos difficultés physiques. Car elles nous ont gênés dans nos déplacements, pour couvrir les coéquipiers. Cela a causé des soucis sur les contres rapides de Reims.

Avant le déplacement de Marseille à Troyes ce soir, Paris est leader. Est-ce agréable de mettre la pression sur l’OM ?
On ne met de pression sur personne. Je pense que ça va bien se passer pour l’OM et qu’il va retrouver sa première place. Le championnat est très loin d’être joué.

Blaise Matuidi a encore réalisé un bon match. Comment fait-il pour courir autant pendant toutes les rencontres ?
Pour l’empêcher de courir, je ne sais pas comment faire. A part prendre un pistolet et lui tirer dans les jambes ! (Rires.) Plus sérieusement, même si lui aussi était fatigué, Blaise est un joueur généreux et très important pour nous.

Et Ibrahimovic, comment l’avez-vous trouvé ?
(Amusé.) Je dois dire qu’il n’a pas été bon parce qu’il n’a pas marqué, c’est ça ? Mais ce n’est pas parce qu’il nous a habitués à marquer presque à chaque fois qu’il faut croire que cela arrivera toujours. Lui aussi a le droit de ne pas inscrire de but dans un match.

Source : Le Parisien

Sirigu

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 13 visiteurs en ligne - Remonter